Utilisation de ce blog.

Rechercher dans ce blog

vendredi 6 août 2010

Ferdydurke (suite)

Ah! J'ai retrouvé mon passage de Ferdydurke!
" Un coq chanta.La première personne à se montrer fut Madame Le jeune, coiffée à la hâte, en robe de chambre cendrée et en chaussons. Elle marchait  avec calme, la tête droite, et sur son visage se peignait une sagesse spéciale , une sorte de sagesse  des installations sanitaires. Elle marchait  même avec un certain recueillement, sous le signe du naturel et de la simplicité, sous le signe de l'Hygiène matinale rationnelle(1). Avant d'entrer à la salle de bain , elle obliqua , le front haut , versz les WC et s'y enferma de façon cultivée, réfléchie , raisonnable et consciente, comme une femme sachant très bien qu'il ne convient pas d'avoir honte des fonctions naturelles. Elle en sortit plus fière qu'elle n'y était entrée! Elle pairaissait fortifiée, éclairée et humanisée, elle sortit de là comme d'un temple grec!"
Il faut à coup sûr lire la suite...

Pourquoi diable certaines de mes collègues me font-elles penser à Mme Lejeune?
(1) c'est moi qui souligne.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire